main

ARTISTESSOS CLUB

Anni Frost

Anni-Frost-960x640.jpg

Anni Frost est une Dj et productrice recconue dans le panorama de l’électronique nationale et internationale. Elle a débuté en 2013 avec « Monkey Business” (I!Records) et depuis elle a passé par les cabines de clubs emblématiques tels que le Kater Holzig ou le Mensch Meier (Berlin), le Rockerill (Bruxelles) ou The London Fields (Londres), ainsi ue dans les soirées électroniques les plus importantes de Madrid: GOA à Fabrik et Replay en Groove, et dans des salles comme l’APOLO ou L’ ATLANTIDA à Barcelona, PURO BEACH, à Marbella, ou LA MARTINA en Ibiza. De plus, on a pu la voir lors des Festivals célèbres comme l’Electro Beach et l’Electro Weekend à Benidorm, le Jazzaldia à Donosti, le Circuit Festival à Barcelone, le Sunrise Festival en Argile, le Be Free à Marbella ou l’Europride de Madrid. Vous pourrez partager ses sessions lors de cette édition du SOS 4.8.

En cabine, Anni Frost est joyeuse, elle détient une évolution et une force très forts. Elle adore se renouveler et nous surprendre à chaque fois qu’elle est aux platines. Lors de ses sessions on peut écouter de la techno et de la  tech houseavec une profondeur innovatrice et qui explose de groove. Mention spéciale à son savoir faire ainsi qu’au caractère qu’impriment ses sessions et qui créent une ambiance de complicité et énergie grâce à la connexion que cette DJ crée avec ceux qui l’écoutent et dansent avec elle.

De plus,  Anni Frost a été nominée pour les Prix Espagnols Nationnaux Vicious Music Awards comme la meilleure artiste féminine et elle a été choisie comme finaliste du concours d’EMI Music “She Can Dj”.

ARTISTESSOS CLUB

Ocho y Medio DJs

PIEZA-Ochoymedio-djs-1.jpg

Ils sont les responsables de faire exploser les boîtes de nuit. SMART, LUILIMINILI deux DJs résidents dont les particularités, talents et différences réussissent que l’Ochoymedio finisse avec des sessions les plus complètes de la nuit madrilène. Pop, Rock, Indie consacrée et encore par consacrer, Electro-pop et Electro-rock, Oldies, avec des touches de Disco, des rares perles et tout ce qu’on n’est pas capable d’identifier, bien remisé, sélectionné et encore mieux desservi.
Ochoymedio DJs vienenent normalement en dúo ou en trio, sa musique arrive à d’autres clubs et festivals comme le FIB, le LOW, l’Arenal Sound, le Sansan, l’Ebrovisión, le DCODE, le Razzmatazz, le GRAN, l’Hotel Pikes (IBIZA ROCK HOUSE), le Maraca Club, le La 3, le MUSEO WÜRTH, le FEVER, etc… Pour en nommer quelques uns.

LUILIMINILI

Connu comme « le bootleg qui marche » grâce à sa précision hallucinante qui crée des mixes surprenants, qui parfois paraissent être faites chez lui. C’est l’auteur du célèbre bootleg du « Blitzkrieg Bop » des Ramones et du « A Punk » de Vampire weekend, qui au contraire des autres, est enregistré. C’est l’un des membres fondateurs du Ochoymedio Club. De plus, il est membre et fondateur des groupes LKAN (Subterfuge Records) et BLA (Elefant Records). Il a commencé à mixer dans l’ Ocho vers la fin de l’année 2000 par pure nécesitté.  pIl n’y avait pas un DJ comme lui et il a dû se réinventer. Sons style à toujours été marqué par un facteur commun : le divertissement et le manque de préjugés avec n’importe quel style et un technique presque parfaite, ce que lui fait devenir un DJ sérieux et un peu fou à la fois.

SMART

Si vous habitez à Madrid, SMART, promoteur du Ochoymedio, vous a surement fait danser pendant beaucoup de nuits à l’Ochoymedio Club, à l’Elástico ou au Zombie Club (où il a été DJ résident). Ses sessions sont toujours surprenantes et sa grande versatilité lui permet d’englober une grande quantité de styles desquels très peu peuvent s’en vanter. Parfois, il déchaîne sa facette la plus pop dans laquelle les guitares et les beats se fondent dans un cocktail irrésistible dans la piste de danse qui peut sonner depuis un marqué indie-pop, jusqu’au rock, electro, punk, disco, new wave, northern soul, 50’s, 60’s entre autres. Les barrières des styles n’existent pas et les remixes impossibles son assurés. D’autres fois, quand la situation le demande, il passe par la musique électronique de danse qui vont depuis les nouvelles tendances jusqu’à l’old- skool. Son savoir-faire aux platines sont une sélection exquise unie à une technique très soignée qui font de ses sessions une invitation irrésistible à la danse.

ARTISTES

Nueva Vulcano

Nueva-Vulcano_Nombres-y-Apellidos_Color_01_Alberto-Polo-min-960x641.jpg

Parfois la suele chose dont a besoin un groupe c’est du feu , une source de chaleur dont grandissent les mélodies et les rythmes d’une façon plus ou moins régulière. Chansons. Joie. Fiestas. Vous pouvez l’appeler comme vous le voudrez, mais en réalité ce n’est que du feu, une lumière. Nueva Vulcano sont une putain d’usine de chauffages et d’ampoules, et ils nous on obligé à nous enlever le pull depuis il y a 10 ans chaque fois q’Au début -je pense que vous vous en souviendrez- ils jouent avec des lance flames et des combinaisons ignifuges, mais ils ont appris à maîtriser la puissance des dinamos qui dureront ainsi d’avantage. Les brases ont eu une lancée importante : quatre LPs, un livre, un 10″, 350 concerts et de l’amour, plein d’amour et des bisous, plein de bisous. Je ne sais pas combien d’ampoules ils ont mis et remis, mais on est surs que tout plein.

L’une de choses qui font de Nueva Vulcano un feu amical crest qu’ils gaspillent leur argent à creer des singles de sept pouces. Le nouveau, intitulé “Nombres y apellidos”, forme partie du Club des Singles de Bcore et a été enregistré par Santi García à Sant Pere Molanta et à Sant Feliu de Guíxols. La face A est dédiée à mon ami Mike e inclue un set de batterie qui a été volé à Ned’s Atomic Dustbin, alors que la B-side est un homage à l’un de ces hommes politiques « de notre côté ». mientras que la cara B rinde homenaje a uno de esos políticos “de los nuestros”. Les deux commencent très bien et terminent encore mieux. “El despertador” est composé de plein de ruelles et avance en montée.  “Mike Woodward” est plus directe, elle doit être hallucinante en live. Quand ils terminent, vous vous lèverez, et vous embrasserez votre femme. On en a jamais assez.

ARTISTES

Señores

señores_verbena_horizontal_vircasado2-960x559.jpg

Señores est un groupe simple, sans hâte mais sans répit. Un groupe pop avec des facettes, énergétique et rempli de guitares. Depuis le Monkey Week 2015 ils disaient qu’ils détachaient une sympathie immédiate, et on pense que c’est précisément sont caractère naturel qui leur emmena vers la vitrine des nouveaux talents des festivals comme  le Primavera Sound, Ebrovisión, BIME, Lisboa NOS Alive, Bilbao BBK Live ou Sonorama en 2014 -2015 et à compléter un calendrier de 85t dates de tour depuis ses débuts en 2012.

Selon César Loquero de la disparue Rolling Stone: Le génome musical remet à l’india-rock des États-Unis d’affluence punk, mais ses chansons ont des touches de bandes espagnoles comme Nueva Vulcano ou Lisabö. Le groupe de Bilbao travaille à fond ses mélodies ses paroles, ils ont un son beau à mourir, ils arrangent avec maîtrise et ils ont une lancée importante. En 2016 Señores commence à composer son futur deuxième album et cet été ils seront dans plusieurs festivals en guise de réchauffement pour cette nouvelle et intéressante étape.

ARTISTES

of Montreal

of_montreal_by_chad_kamenshine_2931-min-960x639.jpg

Of Montreal reste l’une des bandes les plus kaléidoscopiques avec son nouvel album  ‘Aureate Gloom’. Le propre Kevin définit l’album comme « un découragement doré » plein de contradictions crée lors d’une retraite à New York, et en faisant les demos chez Athens, avant d’enregistrer dans les studios Sonic Ranch dans la frontière avec Juárez, Mexique, dans le désert du Texas.

Pendant qu’ils étaient au désert, le groupe composait limite une chanson par jour. Avec ‘Aureate Gloom’, Of Montreal a crée l’un des albums les plus confessionnels, les plus proches de l’abîme, les plus vétés de sa trajectoire. Ce n’est pas peu. On pourra halluciner avec eux lors du SOS 4.8 à Murcie.

ARTISTES

Kostrok

Kostrok-960x643.jpg

Avec son premier single « Right Now » (remiré par Julien Delfaud, l’un des responsables les plus importants de l’électronique « french touch » et du son des bandes telles que Phoenix, Woodkid ou Herman Dunne), Kostrok a atteint plein d’objectifs qui semblent impossibles pour la plupart d’artistes : ils ont sonné dans des radios commerciales, ils ont été la chanson de la pub de la NBA en Amérique, ils ont rée de bandes de son, ils ont été remixés par des personnages internationaux comme Yuksek, Discodeine et MSTRKRFT; Ils ont parcouru les festivals espagnols et européens et ils ont dirigé leur propre club à Valencia.

Ahora, con todo este bagaje han construido un disco de pop electrónico plagado de hits para dejarse la voz en los estribillos y desgastar zapatilla en la pista. El primer single, « Made of Wood », es la canción de la nueva campaña mundial de Movistar. Serán uno de los nombres fijos esta temporada en festivales y clubs de toda Europa tanto en formato DJ set como Live.

ARTISTESSOS CLUB

Ley DJ

Ley-DJ-960x640.jpg

Ley DJ, sait manipuler la matière prime, non pas comme beaucoup de posers. Elle sait de plus sentir le facteur ambiance pour s’adapter comme un gant à l’esprit de chaque salle, chaque nuit, chaque fois.

Ces cérémonies exténuantes qu’elle crée, présidées par une touche de freestyle qui s’adapte complètement à l’alternatif, il y a de la place pour les plus rageur des hits indie dance actuels, et les classiques pop rock de toujours, et encore des clins d’oeil à la musique électronique des années 80’s.

Sa seule norme est l’implacabilité du rythme, la pulsion émotionnelle qui fait de son public un otage de son savoir faire dans les platines en ayant toujours un facteur surprise avec des remix improbables et une interaction permanente avec la piste. Des cadences euphoriques qui déploient son effectivité en crescendo en accomplissant la difficile mission de faire danser chaque assistant.

ARTISTESSOS CLUB

Lil’ Gaida

Lil-Gaida-960x609.jpg

Il y a des âmes qui semblent être destinées à nous procurer du plaisir et de la joie. Il y en a d’autres qui étayent leur fonctions à fixer la musique, à la faire briller et leur donner grandeur. Lil Gaida fait les deux et toujours à la fois.

Cette jeune de Valladolid, joyeusement aménagée près de la mer Méditerranée, dont l’âme est blonde et ensoleillée, ne conçoit pas une seule journée de sa vie sans musique depuis qu’elle était toute petite. Elle soutient ses dévouements par l’électronique de la danse dans ses studios de piano et son technicien de son afin de présenter un son fin et versatile mais intense et fort à la fois, toujours avec des bases de house. Elle bouge avec élégance naturelle entre le deep, la techno, et le house, entre la sensibilité, l’énergie et la joie, de Chicago à Berlín en passant par Detroit; du retro à la fraîcheur de l’émergence. Ses sessions ainsi que ses productions -publiées dans des labels espagnols et internationaux tels que Pild Records, May Recordings ou WTF Music- détiennent un caractère libre, éclectique, coloré et émotionnel. Ses sets en tant que DJ distillent un gout impeccable et sophistiquée, et un gout cosmopolite par la sélection de son, ainsi qu’une technique purifiée et bien polie, tout en évoluant constamment. Lil Gaida nous invite à chaque session à nous embarquer dans un voyage inédite, effervescent et lumineux qui s’embarque dans des espaces dans lequel le house contemporain se montre sous plusieurs formes et versions. « Parfois plus techno, d’autres plus deeper ou électronique mais toujours comme un creuset musicale qui herche à faire bouger le corps et l’âme de celui qui l’écoute et la danse.

En ce moment et après avoir poli un réalité expansive et passionnante dans les rebords de la technique du DIY et de la production qui lui a amené à jouer dans d’importants clubs et festivals espagnols. Lil Gaida se trouve en état de Grâce sonore qu’on peut apprécier dans chaque CD qu’elle mixe, et chaque chanson qu’elle idée et crée. Elle sait qu’afin de gagner le respect du publique et celui de la scène clubbing, elle doit travailler dur et tout donner. C’est ainsi que son émergence, petit à petit, devient une maîtrise. Sans hâte mas sans répit. Oui, le grand futur de Lil Gaida est dorénavant une réalité.

ARTISTESSOS CLUB

AngelPop DJ

AngelPOP-960x640.png

AngelpopDJ a réalisé des sessions dans des différentes salles et festivals espagnols et cette année il est de retour au SOS 4.8. Il a fait des performances dans des salles comme Ochoymedio Club de Madrid, Maravillas Club et El Sótano de Madrid , La3 de Valencia, Polaroid Club de Granada, Fantástico Club et The Sound de Barcelona… Il vient d’éditer un remix officiel pour Niños Mutantes à travers le label Ernie Producciones. On l’a écouté à Radio 3 dans des émissions comme Siglo 21 de Tomás Fernando Flores et Turbo 3 de Julio Ródenas.

En breve, editará su primer Single como AngelpopDJ, un compendio de pop electrónico para la pista de baile.

ARTISTESSOS CLUB

Virginia Díaz DJ

la-pinchadiscos-de-nuestra-vida_reference.jpg

Periodista musical y DJ, Virginia Díaz lleva en Radio 3 desde el año 2000 presentando programas como Los Conciertos de Radio 3 et «Música es… 3» elle est partie des différents équipes de la station Radio3 qui retransmet les principaux festivals espagnols.

Actuellement elle est la directrice de Los Conciertos de Radio 3, la voz de 180 Grados -émission qu’elle dirige du lundi au vendredi chez Radio 3- et présentatrice de l’émission de La2 de TVE, «Cachitos de Hierro y Cromo».

Sa passion par la musique situe son nom, Virginia Díaz DJ, dans les affiches des événements musicaux les plus importants de l’Espagne -FIB, SOS 4.8, Sonorama, Low Cost, Arenal Sound, LolaPop, B-Side Fest, Ecopop,…- ainsi que dans des boîtes du pays -8 y Medio Club, Independance, Moby Dick, La3, Polaroid…-

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies.

ACEPTAR
Aviso de cookies